billet-bannière

Bien faire

Lorsque les annulations ont commencé à pleuvoir, je me suis retrouvé avec du temps libre.
Bien plus que prévu

Du coup, je me suis demandé comment me rendre utile, et j’ai trouvé une solution que j’ai communiqué directement à mes clients.

Depuis quelques jours, je vois sur LinkedIn des annonces de la part d’entreprises qui offrent des services avec un marketing directement lié à la pandémie: “Puisque vous avez du temps”, “Nous vous aidons à”, etc.

Immédiatement, je me pose la question de savoir quelle est la couleur éthique de ces messages.
Comment distinguer l’offre d’aide authentique d’un démarchage opportuniste?

Pareil pour des sociétés pourtant bien éloignées des problématiques immédiates liées au virus qui nous inondent de messages nous informant des mesures prises pour assurer la sécurité de leur personnel… et la nôtre. Vraiment? Cette information est-elle nécessaire si elle ne procède pas d’une tentative d’occuper le terrain médiatique?

Pour ma part, je préfère les entreprises qui agissent sans surcommuniquer.

❓ Et vous?

Sur le même sujet

billet-bannière

J’ai une solution, et alors?

Quand une personne m’interpelle sur un problème, je me mets en mode solution. Il arrive donc que j’en trouve une. Ce qui se passe ensuite

billet-bannière

Éloge de la lenteur

Ces dernières semaines, je me suis surpris à suggérer à plusieurs personnes de prendre le temps, d’aller moins vite. A l’une d’entre elles, de prendre

billet-bannière

Je suis fatigué

Je suis fatigué. Je ne sais pas si c’est la charge de travail, les évolutions familiales, la COVID, le réchauffement climatique, l’âge… Je me suis

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print