COAPTA - former pour transformer

Individu ou système?

Plusieurs niveaux d’analyse

L’être humain est complexe dans le sens qu’il peut être vu comme l’assemblage d’un nombre important de composants en relation, assemblage sans centre unique de décision. Cependant, une branche entière des sciences sociales, la psychologie, nous montre que cet ensemble disparate est assimilable à une entité cohérente fonctionnant selon des règles déterminées (et déterminantes, d’ailleurs). On peut donc passer d’un niveau concret (les composants) à un niveau d’abstraction (la personne, le corps, etc.). On peut passer de la feuille à l’arbre, et de l’arbre à la forêt.

Des propriétés émergentes

Si on répète ce processus, on voit que l’on peut passer du niveau (individuel et concret) de la personne en relation avec les autres à celui de système humain complexe: la société, le groupe, l’entreprise. Ce qui est intéressant, c’est que de la même manière que la personne (système complexe) possède des propriétés que ses composants ne possèdent pas (définition d’une propriété émergente), le groupe possède des propriétés que l’humain ne possède pas seul. La fleur a une forme que l’arbre n’a pas, et pourtant l’arbre contient des fleurs.

Individu ou système? Regarder le groupe plutôt que l’individu

Pourquoi est-ce intéressant dans le cadre de la formation? Tout simplement parce que la formation d’adultes que je connais continue de traiter l’humain dans son individualité (motivation personnelle, tests de personnalité, réalisation de soi, etc.) plutôt que traiter le système en lui-même (le groupe) dans ses propriétés émergentes: quand un collaborateur doit changer, pour quelque motif que ce soit (promotion ou problème de performance), on regarde vers l’intérieur, le bas, dans le cadre d’une analyse, plutôt que de regarder vers le haut, le groupe, la dynamique de ses relations comme système complexe. Si un arbre est malade, regarde-t-on le nombre de ses fleurs, de ses racines, la qualité de sa sève, ou plutôt s’il reçoit suffisamment de soleil et d’eau?

Un de mes projets à long terme, c’est l’élaboration de formations répondant à ce besoin: plutôt que de psychanalyser les collaborateurs, développer un ensemble de mesures afin modeler le système de leurs relations; les laisser libres d’être qui ils sont mais de les aider à mieux évoluer dans le groupe. Tout un programme!

Partagez cet article