billet-bannière

Planifier rassure

Planifier me rassure

Quand la tension monte, quand la peur prend le dessus, le danger est de rester paralysé-e et de rater le coche.

J’ai remarqué que dans ces situations, planifier me permet d’être actif sans agir: je décide de certaines actions à l’avance, je me mets en mouvement sans pour autant me précipiter dans une action irréfléchie. C’est une action lente à opposer à l’action rapide de la ré-action.

Pourtant, je sais très bien que mon planning va bouger, mais voir ces plages réservées me donne le sentiment d’être prêt à toute éventualité, d’avoir fait mon possible pour anticiper l’inanticipable. J’ai même presque l’impression que si le planning venait à changer du tout au tout, l’exercice aurait tout de même été profitable.

Bizarre, non?

En tous les cas, je vous le recommande: planifier, c’est moins cher qu’un Xanax et ça rapporte bien plus

Sur le même sujet

billet-bannière

Challenger challengé

J’étais en coaching avec une personne quand nous sommes arrivé à la question de savoir quoi faire quand nous sommes challengés, que cela soit sur

billet-bannière

J’ai une solution, et alors?

Quand une personne m’interpelle sur un problème, je me mets en mode solution. Il arrive donc que j’en trouve une. Ce qui se passe ensuite

billet-bannière

Je suis fatigué

Je suis fatigué. Je ne sais pas si c’est la charge de travail, les évolutions familiales, la COVID, le réchauffement climatique, l’âge… Je me suis