billet-bannière

Priorités

ll était une fois un consultant qui donnait des formations en gestion de priorités

Sur plusieurs populations, dans plusieurs industries, le même constat: beaucoup de personnes qui veulent bien faire, qui sont loyales, engagées, dévouées.

Et pourtant, des pertes d’énergie, des frustrations, de la fatigue.

Comment réconcilier ces deux observations? Comment font-elles sens?

✅ La première idée qui me vient est banale: la vision de ce qui est nécessaire n’est pas claire ou en tous les cas pas partagée; ainsi, chacun s’agite dans son coin dans un mouvement semi-aléatoire.

La solution? Construire une vision partagée pour aligner les efforts ou au moins les faire tendre vers un même but.
Leadership, donc: proposer une vision est un des comportements attendus d’un-e leader.

✅ La deuxième idée est biologique: nos circuits dopaminergiques sont activés par une tâche accomplie qui fournit une sensation à valence positive. Court terme, urgent avant important, donc agitation sans forcément d’adéquation avec ce qui est nécessaire, surtout à plus long terme.

La solution? Je ne sais pas. Reprogrammer nos sensations par de subtils changements de représentation de ce qui est « bien »?

❓ Qu’en pensez-vous?

Sur le même sujet

billet-bannière

Challenger challengé

J’étais en coaching avec une personne quand nous sommes arrivé à la question de savoir quoi faire quand nous sommes challengés, que cela soit sur

billet-bannière

J’ai une solution, et alors?

Quand une personne m’interpelle sur un problème, je me mets en mode solution. Il arrive donc que j’en trouve une. Ce qui se passe ensuite

billet-bannière

Je suis fatigué

Je suis fatigué. Je ne sais pas si c’est la charge de travail, les évolutions familiales, la COVID, le réchauffement climatique, l’âge… Je me suis