Priorités

l était une fois un consultant qui donnait des formations en gestion de priorités

Sur plusieurs populations, dans plusieurs industries, le même constat: beaucoup de personnes qui veulent bien faire, qui sont loyales, engagées, dévouées.

Et pourtant, des pertes d’énergie, des frustrations, de la fatigue.

Comment réconcilier ces deux observations? Comment font-elles sens?

✅ La première idée qui me vient est banale: la vision de ce qui est nécessaire n’est pas claire ou en tous les cas pas partagée; ainsi, chacun s’agite dans son coin dans un mouvement semi-aléatoire.

La solution? Construire une vision partagée pour aligner les efforts ou au moins les faire tendre vers un même but.
Leadership, donc: proposer une vision est un des comportements attendus d’un-e leader.

✅ La deuxième idée est biologique: nos circuits dopaminergiques sont activés par une tâche accomplie qui fournit une sensation à valence positive. Court terme, urgent avant important, donc agitation sans forcément d’adéquation avec ce qui est nécessaire, surtout à plus long terme.

La solution? Je ne sais pas. Reprogrammer nos sensations par de subtils changements de représentation de ce qui est “bien”?

❓ Qu’en pensez-vous?

Sur le même sujet

Vidéo blues

Nous avons fait beaucoup de vidéoconférences ces derniers mois, et l’avis est unanime: c’est efficient en termes de gain de temps mais “pas pareil” en

Exigence

Comment fixer de manière optimale le niveau d’exigence demandé aux collaborateurs? Tout d’abord, notons la patriarchalité de la démarche: les collaborateurs sont vus comme des

Changer le monde, bis

Quand vous goûtez quelque chose, dites-vous: “ce n’est pas mauvais” ou “c’est bon”? Dites-vous: “pas de souci” ou “volontiers”? Ces réponses sont souvent automatiques, elles

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print