Carl Rogers disait que la relation seule peut guérir

Dans mon travail de tous les jours, c’est ce que je propose: des formes de relation diverses, adaptées à la situation et aux personnes, comme le consulting, la formation ou le coaching.

Pas pour guérir, bien sûr, mais pour accompagner dans une recherche de meilleur impact, d’adaptation, de sens.

C’en est presque magique, d’ailleurs. Poser une question, rendre attentif à une incohérence perçue, donner un feedback sur un comportement ou une organisation qui pose question, et déjà la métamorphose s’opère. Les neurones se connectent, les représentations changent, les prises de conscience se font.

Alors que tout ce que nous avons échangé, ce sont des vagues de molécules d’air et de photons. Du son et de la lumière. Des paroles et une présence.

Une relation.

Etrange, non?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print