Le rôle d’un-e leader est-il d’être devant?

L’étymologie du mot semble le laisser penser: to lead, en anglais, signifie mener. Pourtant, sa racine latine, minari, signifie menacer; d’ailleurs, en italien, minare veut dire frapper. En bas latin, le verbe signifie “pousser, mener les bêtes en les menaçant”, d’où l’expression mener à la baguette.

De cette escapade étymologique, nous pouvons tirer deux informations intéressantes. La première est que mener possède ce sens intrinsèquement violent que les leaders modernes essaient d’éviter comme la peste. La seconde est qu’un berger mène souvent son troupeau… depuis derrière. Comment mener une équipe ou une organisation depuis derrière?

Premièrement, le berger utilise sa voix, omniprésente, pour diriger son troupeau, le rassurer, le motiver. Secondement, le troupeau sait là où il doit se rendre; par un long travail patient, le berger lui enseigne le chemin du pâturage ou de la bergerie; c’est ici que l’allégorie atteint sa limite, d’ailleurs: dans une organisation moderne, le chemin à prendre est déterminé en accord avec les collaborateurs.

Ainsi, si vous ne voulez pas être un meneur à l‘ancienne, mais plutôt un-e leader moderne, utilisez votre voix, donnez la direction… et ne prenez pas vos collaborateurs pour des bêtes.

Bêêê!

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Partager sur print