leadershift-podcast-bannière

Episode 45 // Dire des choses difficiles

Une solution: le feedback DESC (cf. article blog + épisode 19)?
=> plutôt à des fins de coaching ou de recadrage

Mais si ni coaching, ni recadrage? Comment faire?

Par exemple: collègue, chef, client? Époux, amie, etc.?

Solutions à éviter

Le reproche

Définition: Blâme / jugement formulé pour inspirer la honte ou le regret (plutôt sur les actes, dont la parole)

Exemple: tu aurais pu la faire à un autre moment

Pourquoi éviter? Je me mets au-dessus de lui; en AT: je suis la norme (je connais comment faire la chose de la bonne manière) donc je me place en tant que parent et je parle à un enfant => refus du rôle d’enfant par le chef et patatra

Le jugement

Définition: action de prendre nettement position (sur tout aspect, y compris la personne)

Exemple: tu n’es pas bon communicant

Pourquoi éviter? Pareil, je me place que la personne sachant => idem reproche

L’interprétation

Définition: action de donner à des propos, à un événement, à un acte une signification, les comprendre en fonction de sa vision personnelle

Exemple: ça doit être parce que tu étais nerveux

Pourquoi éviter? “En fonction de sa vision personnelle” donc dépendant de mes représentations, de ma manière de voir le monde… qui n’est que la mienne => offrir

La question “Pourquoi?”

Définition: tentative pour comprendre le fonds de la pensée qui a mené à l’action (la “motivation”)

Exemple: pourquoi m’as-tu fait cette remarque devant tout le monde?

Pourquoi éviter? La question pourquoi élicite les réflexes défensifs, donc les justifications, voire l’agressivité parce qu’elle exige une réponse (en quelque sorte, le parent qui exige une réponse)

Le pardon

Définition: fait de ne pas tenir rigueur d’une faute ; rémission d’une offense : Accorder son pardon

Exemple: je t’excuse, ce n’est pas grave (alors qu’à l’intérieur, je sens quelque chose d’inconfortable)

Pourquoi éviter: FAUTE! OFFENSE! ACCORDER! Posture jugeante d’une semi-déité 🙂

Comment faire alors?

Combinaison de message-JE et de CNV, très simple.

Message-JE = commencer la phrase par ce que JE pense / ressens
CNV = Communication Non Violente, centrée sur l’expression du besoin

Modèle de phrase: je me sens XXXXX parce que j’ai besoin de YYYYY

Dans notre exemple: je me sens humilié parce que j’ai besoin de la reconnaissance des autres membres de l’équipe; le fait que tu m’aies fait la remarque devant eux m’enlève cette reconnaissance.

Je me sens frustré parce que j’ai besoin de clarté dans notre relation.

Notez:

  • Pas de TU au début
  • Pas d’excuses! Je ne me justifie pas (ce qui est la posture de l’enfant par rapport au parent en AT

Donc: je me sens XXXXX parce que j’ai besoin de YYYYY

Il est clair qu’il y a un risque: la personne refuse de prendre notre besoin en compte.

Et c’est OK: en bons stoïciens et stoïciennes que nous sommes, nous avons fait ce qui est en notre pouvoir.
Nous acceptons le reste.

Episodes sur le même sujet

Partager cet épisode

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pocket
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur print
Partager sur email
coaching-pour-dirigeant-coach-vm
Bonjour, c'est Vincent. Vous semblez intéressé-e par ce que je fais?

En échange de votre adresse mail, je vous envoie un petit cadeau de bienvenue dans mon groupe de contacts: les 10 commandements du bon collaborateur.

Maximum un message par mois, et vous pourrez vous désabonner quand vous voulez. On y va?