Episode 70 // Pour en finir avec: la communication est 7% verbale, 93% non verbale

Pourquoi ce mythe?

Dans cet épisode, je démolis le mythe d’une communication à 7% verbale et 93% non-verbale et j’en tire quelques leçons et recommandations.

Albert Mehrabian and colleagues in 1967:

Mehrabian, A., & Weiner, M. (1967). Decoding of inconsistent communications. Journal of
Personality and Social Psychology, 6, 109-114.

Mehrabian, A., & Ferris, S. (1967). Inference of attitudes from nonverbal communication in two
channels. Journal of Consulting Psychology, 31, 248-252.

De ces recherches: la série de chiffres la plus connue de la discipline : l’idée que le sens total d’un message est “7 % verbal, 38 % vocal et 55 % facial”.

Pire, “la communication est 7% verbale et 93% non verbale”.

Ce qui est complètement faux.

Les études:

  • 37 femmes étudiant la psychologie
  • Etude 1: un seul mot prononcé, étude 2: trois mots prononcés
  • Aucune des deux études ne compare la part relative du verbal et du non-verbal
  • Ne cherchait pas à savoir si la comm était verbale ou non, cherchait à savoir comment les personnes reconnaissaient les émotions / attitudes!!!

En 1997, Mehrabian lui-même
“Mes conclusions sont souvent mal utilisées… De toute évidence, il est absurde de laisser entendre ou de suggérer que la partie verbale de l’ensemble des communications ne constitue que 7 % du message. Supposons que je veuille vous dire que la gomme que vous cherchez se trouve dans le deuxième tiroir de droite de mon bureau, au troisième étage. Comment quelqu’un pourrait-il prétendre que la partie verbale de ce message ne représente que 7% du message ?”

Mais alors la règle des 70% non verbal?

Parce que vous trouverez “entre 70 et 93% de la communication est non-verbale” – jolie agrégation de choses incomparables.
Comme si je disais: le prix de ce produit se trouve entre 2 et 5 francs, avec le premier produit un petit pain au chocolat et le second 6 boules de Berlin.

Source: Ray Birdwistell, théorie jamais prouvée, voire même très critiquée pour ses limitations méthodologiques.

Non verbal, alors? Sourire, parler avec des gestes

Leçon 1

Toujours checker les sources – TOUJOURS, surtout si vous avez des responsabilités d’encadrement ou de formation

Attention!!!
– “one study at UCLA” (8)
– “a classic UCLA study” (1)
– “a study of communication” (6)
– “one study done in the United States” (1)
– “research shows” (1)
– “studies show” (5)
– “experts say” (3)
– “some students of communication say” (1)
– “a commonly cited statistic” (1)
– “statistics from the communication field” (1)
– “psychologists and anthropologists” (1)
– “other scientists” (1)
– “research in the field of neurolinguistics” (1)
– “according to several communicationists [sic]” (1)
– “Neuro-Linguistic Programming Psychologists” (1) and
– “clinical studies done over the past 40 years” (1)

Appel à l’autorité / appel à la popularité!

Leçon 2

Scepticisme / curiosité: est-ce mon expérience est effectivement que… (7%)?
Voir Ah bon? Ep13

Leçon 3

Est-ce que je propage parce que j’aime / ça me plaît, ou parce que je pense que c’est vrai?
Attention au biais de confirmation!

Leçon 4

“On peut faire dire ce qu’on veut aux chiffres” – non, “des personnes mal intentionnées peuvent faire dire aux chiffres ce qu’elles veulent”.

Recommandation: séparez-vous des gens qui propagent ce genre d’information – ce n’est pas sérieux!

Sources:
https://www.pgi.com/blog/2020/03/how-much-of-communication-is-really-nonverbal/
https://cornerstone.lib.mnsu.edu/cgi/viewcontent.cgi?article=1000&context=ctamj

Partager cet épisode

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pocket
Partager sur reddit
Partager sur whatsapp
Partager sur print
Partager sur email
Bonjour, c'est Vincent. Vous semblez intéressé-e par ce que je fais?

En échange de votre adresse mail, je vous envoie un petit cadeau de bienvenue dans mon groupe de contacts: les 10 commandements du bon collaborateur.

Maximum un message par mois, et vous pourrez vous désabonner quand vous voulez. On y va?