leadershift-podcast-bannière

Episode 147 // Humilité ontologique – Conscious Business

C’est la troisième des 3 qualités essentielles que Kofman décrit dans Conscious Business:

  • Responsabilité inconditionnelle (épisode 145)
  • Intégrité essentielle (épisode 146)
  • Humilité ontologique

Deux citations:

  • « Nous ne voyons pas les choses telles qu’elles sont. Nous voyons les choses telles que nous sommes » (Le talmud)
  • « La beauté des choses existe dans l’esprit qui les contemple » David Hume

Modèles mentaux

Nos filtres – biologie, langue, culture et circonstances personnelles – façonnent nos modèles mentaux.

Nous ne reconnaissons pas nos modèles mentaux ; ils sont transparents et invisibles pour nous. Nous voyons le monde à travers eux, mais nous ne les voyons pas.

Arrogance ontologique

L’arrogance ontologique est la croyance que votre perspective est privilégiée, que la vôtre est la seule vraie façon d’interpréter une situation.

L’une des caractéristiques de l’arrogance ontologique est que vous ne distinguez pas votre identité de vos opinions.

L’arrogance ontologique mène directement au contrôle unilatéral.

Le modèle de contrôle unilatéral repose sur trois hypothèses :

  • Je suis parfaitement rationnel.
  • Mon point de vue est objectif ; il n’est pas brouillé par l’émotion ou influencé par des préoccupations personnelles.
  • Je vois les choses telles qu’elles sont ; aucun modèle mental ne filtre ma perception. Les autres ne le sont pas.

Conséquences

  • Les erreurs méritent d’être punies.
  • Chaque fois que quelque chose ne va pas, quelqu’un doit en assumer la responsabilité.
  • La personne responsable doit être punie.
  • La peur de l’échec favorise la réussite.

Le modèle de contrôle unilatéral possède des mécanismes de défense automatiques. Son système immunitaire est réglé pour détruire tout ce qui menace ses croyances et ses hypothèses.

C’est exactement la toxicité de l’arrogance ontologique. Le contrôleur, inconscient de ses modèles mentaux, vit ses opinions comme de véritables descriptions du monde public « réel ». Il ne dira pas « Je n’aime pas les brocolis » ou « Je ne sais pas comment travailler avec Sally », deux déclarations à la première personne. Ils feront des déclarations à la troisième personne en prétendant décrire comment les choses sont au lieu de dire comment ils les pensent.

Cinq stratégies pour l’arrogance ontologique :

  • Définir des objectifs de manière unilatérale.
  • Conquérir les autres.
  • Manipuler l’information.
  • Utiliser une motivation externe.
  • Supprimer les sentiments.

Le solvant le plus puissant de l’arrogance ontologique n’est pas la volonté, mais l’humour.

Humilité ontologique (learner / apprenant)

Elle repose sur trois hypothèses :

  • Ma rationalité est limitée.
  • Mon modèle mental conditionne mes perceptions et mes interprétations.
  • Mon point de vue est toujours partiel.

Conséquences:

  • Par conséquent, je ne peux prétendre à aucune certitude sur la façon dont les choses sont ou seront dans le futur.
  • Mes croyances ne sont que des hypothèses, toujours susceptibles d’être confirmées. Les autres perspectives sont complémentaires.
  • Comme les autres personnes fonctionnent avec des modèles mentaux différents, elles peuvent voir des choses que je ne vois pas. Ils peuvent fournir des données supplémentaires qui peuvent mieux éclairer mes évaluations.
  • Par conséquent, je suis désireux de comprendre les points de vue des autres, surtout lorsqu’ils sont en désaccord avec les miens.
  • Les erreurs sont des opportunités d’apprentissage.
  • Un défaut est un trésor.
  • Comme un symptôme qui révèle une maladie sous-jacente et permet son traitement, une erreur est une occasion d’examiner et d’améliorer le processus qui l’a créée.

L’humilité ontologique est la reconnaissance du fait que vous n’avez pas de prétention particulière sur la réalité ou la vérité, que les autres ont des perspectives tout aussi valables qui méritent respect et considération.

Ces trois hypothèses déterminent cinq stratégies :

  • Définir les objectifs et les stratégies de manière consensuelle.
  • Gagner avec les autres.
  • Partagez vos points de vue et écoutez ceux des autres.
  • Maximiser l’engagement interne par des choix libres et éclairés.
  • Accepter les sentiments comme valables.

Une histoire pour terminer

Un homme dont la hache avait disparu soupçonnait le fils de son voisin. Le garçon marchait comme un voleur, avait l’air d’un voleur et parlait comme un voleur. Mais l’homme retrouva sa hache alors qu’il creusait dans la vallée, et la fois suivante où il vit le fils de son voisin, le garçon marchait, regardait et parlait comme n’importe quel autre enfant (histoire traditionnelle allemande)

Donc nous arrivons au modèle du player / learner (acteur / apprenant)!

Episodes sur le même sujet

Partager cet épisode

coaching-pour-dirigeant-coach-vm
Bonjour, c'est Vincent. Vous semblez intéressé-e par ce que je fais?

En échange de votre adresse mail, je vous envoie un petit cadeau de bienvenue dans mon groupe de contacts: les 10 commandements du bon collaborateur.

Maximum un message par mois, et vous pourrez vous désabonner quand vous voulez. On y va?